Après une formation en Art dramatique au CNR de Lille et un Doctorat en Pharmacie, Romeo Fidanza étudie le chant avec Roger Soyer et Ana Maria Miranda.

Il obtient le Premier Prix de chant lyrique au Concours centralisé des Conservatoires de la ville de Paris.

 

A l’opéra, il interprète notamment Uberto dans la serva padrona de Pergolese, le gendarme des Mamelles de Tirésias de Poulenc, Bartolo  des Noces de Figaro, Don Alfonso dans Così fan tutte de Mozart. Il est également Leporello dans Don Giovanni  de Mozart, sous la direction de Gaspard Brécourt puis sous celle de Laurent Hirsch, avec l'orchestre Amadeus de Lille, pour une quinzaine de représentations.

 

En plus de son attachement à la scène d’opéra, il est régulièrement sollicité comme soliste pour des concerts, et s’illustre notamment dans le répertoire sacré. Il chante le Stabat Mater de Haydn avec Alain Buet et les Musiciens du Paradis, sous la direction de Jean Pierre Wallez. En juin 2012, il est soliste dans la Missa in angustiis de Haydn sous la direction de Dominique Fanal avec l'orchestre Sinfonietta de Paris au Festival d'Art sacré de Champeaux.

 

Il est également membre de  l'ensemble baroque Inventio, avec qui il chante les six motets de Bach (version un par voix) en septembre 2012.Il donne avec le pianiste Philippe Rausch un récital de Lieder de Schubert au Château du Tertre puis à l’Auditorium d’Alençon.

 

Il chante avec Canto Allegre depuis la fondation de l’ensemble en 2002.

 

Au cinéma, il interprète le baryton dans la scène du récital de "Madame Bovary" de Sophie Barthes (sortie 2014).

Roméo Fidanza - Baryton basse

Canto allegre

 CANTO ALLEGRE